La décision

Jackie Waterman et son rouquin de mari ont décidé de quitter le Québec pour s’installer dans la grande région de San Francisco en janvier 2013. Pourquoi et comment? Le pourquoi est simple : comme le dit le titre d’un roman de San-Antonio : J’ai essayé : on peut! Le fait que la mari ait été embauché par une société californienne constitue aussi un facteur important… Comment? Comme les Américains : en voiture! Si tout se déroule comme prévu, nous quitterons le Québec le 27 décembre afin de rejoindre la côte ouest américaine le 4 janvier 2013.

Pourquoi ce pseudonyme? D’abord, j’aime que ma vie privée soit privée, et puis, comme vous pouvez le lire dans mon profil, il s’agit d’une autre référence littéraire, puisque le narrateur du roman Volkswagen Blues de l’écrivain québécois Jacques Poulin s’appelle Jack Waterman.

En voici un extrait:

« Ils étaient partis de Gaspé, où Jacques Cartier avait découvert le Canada, et ils avaient suivi le fleuve Saint-Laurent et les Grands Lacs, et ensuite le vieux Mississippi, le Père des Eaux, jusqu’à Saint-Louis, et puis ils avaient emprunté la Piste de l’Oregon (…) ils avaient parcouru les grandes plaines, franchi la ligne de partage des eaux et les montagnes Rocheuses, traversé les rivières et le désert et encore d’autres montagnes, et voilà qu’ils arrivaient à San Francisco. »

Comme de nombreux aventuriers et coureurs des bois francophones depuis quatre siècles, nous partons nous aussi à la découverte de ce que sont désormais les États-Unis, une planète à part entière.

Tout le monde à bord!

Ce contenu a été publié dans Général par Jackie. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Jackie

Jackie Waterman est tombée dans la soupe à l'alphabet à l'age de 6 ans. D'abord journaliste, puis désormais traductrice de l'anglais vers le français, elle quitte le Québec pour s'installer à San Francisco en 2013. Ce pseudonyme est un discret hommage à l'antihéros Jack Waterman du roman Volkswagen Blues du romancier québécois Jacques Poulin.

3 réflexions au sujet de « La décision »

  1. Quelle belle idée tu as eu ma chère homonyme en faisant ce blog! Je te souhaite la plus belle des aventures en Californie et ce sera un plaisir de te suivre dans tes péripéties!

    Isabelle

Laisser un commentaire