Bureau de tourisme

Pour notre plus grande joie, notre appartement s’est transformé en bureau de tourisme. Notre deuxième invitée est rentrée à Montréal lundi après un séjour d’une semaine et depuis vendredi nous accueillons des invités de prestige : maman viking et papa viking!

Dimanche, sous un ciel gris, nous avons visité tous ensemble l’île d’Alcatraz et sa célèbre prison. Hier il pleuvait, tout comme ce matin.  Rassurez-vous, le soleil reprendra sa place habituelle dans le ciel dès demain!

L’île d’Alcatraz. La partie principale de l’île est dénudée d’arbres, visiter sous un ciel gris est sûrement un moindre mal, parce que le soleil doit taper dur. Puisque je retournerai la visiter bientôt, je vous en reparlerai plus en détail.

Je tâcherai d’écrire un autre billet vers la fin de la semaine.

 

Grosses bêtes

San Francisco est reconnue pour abriter des colonies d’otaries. Les touristes se pressent aux abords du quai 39 pour les voir. À la période de reproduction, elles sont des centaines à se prélasser sur les quais. Cette semaine, elles étaient quelques dizaines à bronzer.

 

Les collines de San Francisco

Pour visiter San Francisco, il faut avoir de bonnes jambes. La ville comporte plusieurs collines et il est très facile de voir de superbes panoramas du haut de ces collines. Mais auparavant, il faut les gravir!

La rue Lombard a un tronçon très tortueux, ce qui attire les touristes. Je n’avais jamais vu une rue de ce genre :

Les voitures serpentent entre les massifs. La photo n’est pas d’une grande qualité, j’avoue que je déteste ces appareils photos à écran liquide, en plein soleil il est difficile de voir ce qu’on photographie.

Du haut de l’intersection des rue Lombard et Hyde, la vue est spectaculaire :

 

 

La tour à l’horizon est la tour Coit, laquelle a été érigée grâce à un don à la ville de Lillie Hitchcock Coit, une femme riche qui faisait scandale dans les années 1850, car elle adorait les pompiers et allait les aider à combattre les incendies. Elle a été longtemps la « mascotte » du service des incendies de San Francisco.

Après avoir monté l’escalier de la rue Lombard, il est très agréable de redescendre au centre-ville à pied, en mangeant une crème glacée en guise de récompense.

 

How to Save $12

How to save $12? Keep on reading this blog! If you visit the Sonoma region, which is approximately 1h15 north of Oakland, touristic guides mention the « Old Faithful », a geyser that regularly blasts very hot water in the air. Its Website says that if the geyser stops, then an earthquake will erupts within 500 miles.

Here is a picture of the geyser:

You have just saved $12 while deciding that the picture alone is enough and that you don’t need to go there.

The geyser is « privately-owned », so there are few scientific explanations, as opposed to other public attractions. The site is circled by bamboo trees to hide the geyser from the road. Goats, lamas, and sheeps lay sleepily in a paddock, a trick to make you believe that the visit is worth its price. We soon realized why there were no American tourists there, only foreigners.

The fact that a geyser or whathever is underground can be owned by citizens is an american notion still very foreign to us…

 

Comment économiser 12 $

Comment économiser 12 $? Continuez de lire ce blogue! En effet, si vous allez visiter la région de Sonoma, laquelle est à environ 1h15 d’Oakland, les guides touristiques mentionnent le « Old Faithful », un geyser qui envoie des trombes d’eau très chaude dans les airs à intervalle régulier. Le site Web mentionne que si le geyser cesse ses éruptions, c’est qu’un tremblement de terre aura lieu dans les 500 miles à la ronde.

Voici une photo du geyser :

 

Vous venez d’économiser 12 $ en décidant que la photo seule vous suffit et que cela ne vaut pas la peine d’y aller.

Le geyser est « privé », alors il y a très peu d’explications scientifiques, contrairement aux attractions touristiques publiques. Le site est entouré d’un boisé de bambous afin de cacher le geyser depuis la route. Un enclos où paressent des chèvres, des lamas et des moutons tente de vous faire croire que vous en avez pour votre argent. Nous avons vite compris pourquoi il n’y avait aucun touriste américain sur place.

Le fait qu’un geyser ou que tout ce qui est dans le sous-sol puisse appartenir à des particuliers est une notion américaine encore très étrange pour nous…

 

Back to (Summer) School

While the majority of elementary and high school students in North America wait for the summer break, I went back to school this Wednesday. It is a copyediting workshop, the first of three. We are only nine students and eight of us were in the same grammar class in the spring. I have the feeling that the atmosphere will be different. The course requires a heavy workload until the end of August; I may ought to hide to study in the coming weeks, when we will have guests!

I received my grade for the grammar course Tuesday and I am very proud of myself. I am confident that I will go with the flow for the rest of the program.

Retour en classe estival

Alors que la majorité des élèves du primaire et du secondaire de l’Amérique du Nord soupirent en attendant les vacances, ce mercredi j’ai commencé un cours d’été. Il s’agit d’un atelier de révision (en anglais), le premier d’une série de trois. Nous ne sommes que neuf personnes, dont huit qui avons fait le cours de grammaire au printemps. Je sens que l’atmosphère sera différente. Beaucoup de travail jusqu’à la fin août, je vais peut-être me cacher pour étudier dans les prochaines semaines, alors que nous attendons d’autres invités!

J’ai reçu mon résultat du cours de grammaire mardi, et je suis très fière de moi. Je suis donc confiante pour la suite du programme.

New Neighbors

For quite a while now, we’ve seen Fred swimming alone in the pool. Last weekend, the viking told me of a springtime hypothesis: maybe Wilma doesn’t come because she’s busy at the nest with chicks?

I had the answer this afternoon:

This introduction to swimming in a chlorinated environment didn’t last long; one of the employees scared them away.

Ah, how I love these cute new neighbors!

Nouveaux voisins

Depuis quelques temps, on ne voyait que Fred barboter dans la piscine. En fin de semaine dernière, le viking me fait part d’une hypothèse toute printanière : peut-être que Délima ne vient plus parce qu’elle reste au nid pour s’occuper de petits?

J’ai eu la réponse cet après-midi :

Cette initiation à la baignade en milieu chloré n’a pas duré longtemps, un des employés s’est empressé de les chasser.

Ah, j’adore ces mignons petits voisins!

Neighbors’ Day

I read that Quebec’s Neighbors’ Day is this Saturday. Here, five months after our arrival,  we still don’t know any neighbor. The two young men who live next door introduced themselves when they arrived, but I haven’t seen them since. No appartment’s door is in front of another one, great for privacy, but then it’s more difficult to have social encounters.

I was glad to notice that my charming neighbors Fred and Wilma also like to spend some time on the Lake Chalet patio, a restaurant on Lake Merritt.

At least, I know they’re not the ones that stole my newspaper twice this week.