Encore la météo!

Cette semaine, le Viking et moi sommes ravis d’accueillir mon amie G. de Vancouver. On lui a tant vanté Oakland et son climat! Résultat, depuis dix jours il fait gris et froid… Je n’ai jamais vu autant de nuages en dix jours! Heureusement, elle est très philosophe! Elle a passé quelques jours à Santa Barbara, où il a plu! Nous sommes en pleine sécheresse et elle se retrouve à regarder bêtement la pluie tomber au lieu de se prélasser dans une piscine au soleil!

Voici ce dont avait l’air Ocean Beach à San Francisco lundi matin:

IMG_1491

Heureusement, en fin de journée, le soleil a daigné sortir:

IMG_1496

 

Mais ce n’est pas cette semaine qu’on va bronzer!

La Rome des touristes (3)

Voici un lien sur un billet de blogue de La Presse, qui traite aussi des perches à « égoportraiture ».

J’ajouterais également ceci : je trouve épouvantable tous ces touristes qui achètent des perches, des écharpes, des bijoux de camelote, des accessoires et des vêtements contrefaits à tous ces vendeurs à la sauvette. Ce n’est pas un hasard, ces vendeurs sont tous Noirs et si vous croyez qu’ils sont des auto-entrepreneurs, détrompez-vous. L’achat de produits de ces vendeurs contribuent à leur exploitation par le crime organisé et c’est ce que je trouve le plus choquant.

Notre hôtel surplombait le Panthéon:

IMG_1446

IMG_1447

Au bout de deux jours, le Viking et mois savions l’horaire des musiciens: le matin: l’accordéon, la chanteuse classique et d’opéra; l’après-midi: musique classique, le chanteur d’opéra et d’opérette, le groupe qui interprète The Wall de Pink Floyd au complet, le groupe de jazz; le soir: l’accordéon prise 2, et autres.

« Quel groupe du crime organisé contrôle la place? À qui payent-ils un pizzo? », que je demande au Viking au début de la semaine. Ce qui peut avoir l’air anarchique à prime abord, tout ce monde qui grouille sans arrêt sur la place, était bel et bien régi par des règlements mystérieux. Et lorsque la police décidait de surveiller les lieux, plus personne ne vendait grand chose ou, à tout le moins, le faisait-on avec discrétion.

 

 

La Rome des touristes (2)

Je ne vous ferai pas une liste complète de ce que nous avons vu ou photographié à Rome, quoique comme nous n’étions pas à la course derrière un guide, nous avons visité « modérément ». En gros, on peut dire que nous avons visité Rome « entre deux repas ».

À ne pas manquer :

– Le Colisée

IMG_20150422_154850182

 

-Se perdre dans le dédale de la vieille Rome et surtout, aller manger dans le quartier Trastevere (qui fera l’objet d’un autre billet).

-Les musées du Vatican. Voyez les deux ambassadeurs d’Oakland au Vatican, qui, comme vous les savez, est un état indépendant de l’Italie, photographiés sur la place Saint-Pierre :

IMG_20150423_121819516_HDR

J’avais entendu dire qu’on pouvait refuser l’entrée dans les églises aux dames aux épaules nues (je ne sais pas si c’est pour ça qu’il y a autant de vendeurs d’écharpes dans les rues), mais au nombre de femmes que j’ai vues avec des camisoles à bretelles spaghetti, ce n’est peut-être plus vrai. Voyez comment nous étions habillés avec modestie…

Les musées du Vatican: lettre à l’ambassadeur d’Italie au Saint-Siège

Monsieur Daniele Mancini, ambassadeur d’Italie au Vatican:

Monsieur l’ambassadeur, laissez-moi vous décrire ma stupéfaction lorsque je me suis restaurée durant ma visite aux musées du Vatican. Dans le monde entier, des musées, grands ou petits, reconnaissent de plus en plus l’importance de fournir à leurs visiteurs une nourriture de qualité, à plus forte raison lorsqu’un musée comporte une grande superficie et que les visiteurs peuvent y passer une journée entière, comme c’est le cas au Vatican.

Quelle ne fut ma pas surprise, et ma tristesse, de voir que les musées du Vatican proposent une cafétéria libre-service avec sandwichs et repas froids ou une « pizzeria », où l’on sert une pizza à l’américaine, bien garnie en pâte épaisse, servie avec pepperoni ou tomate-fromage, le tout accompagné d’un Coca-Cola, commanditaire de la pizzeria. Quelques yogourts, sandwichs et salades de fruits complètent le tout. Puisque le commanditaire est Coca-Cola, on ne peut boire de café ou d’alcool à la pizzeria, seulement des boissons Coca-Cola, y compris leurs jus et eaux embouteillées.

Des milliers de touristes visitent le Vatican chaque jour et croient peut-être qu’ils sont en Italie, dont la réputation sur le plan gastronomique n’est plus à faire, et se font offrir une pizza à peine mangeable. C’est un scandale, monsieur l’ambassadeur, et je pense que vous devez vous plaindre officiellement au Saint-Siège pour cet affront. D’autant plus qu’au musée Capitolino, pas très loin du Vatican, il y a un café avec service au table où l’on mange très bien pour un prix raisonnable. Je suis outrée qu’une clientèle aussi captive que celle des musées du Vatican ne puisse profiter d’une nourriture qui ferait honneur à l’Italie, pays frontalier du Vatican.

Vous êtes prévenus, si vous allez visiter les musées du Vatican, vous n’aurez pas droit au même menu que le pape François!

 

La Rome des touristes

Rome, c’est la ville éternelle. Il y a plein de ruines partout, d’immeubles datant de divers siècles. La présence humaine sur le territoire de Rome remonte au 13e siècle avant notre ère, c’est dire qu’il y a du travail en masse pour les archéologues.

Une des attractions les plus intéressantes de Rome dans ce domaine sont les thermes de Caracalla. Vous pouvez voir une maquette de ce qu’étaient les thermes à l’époque de leur splendeur ici.

IMG_20150422_141208671_HDR IMG_20150422_141715649_HDR IMG_20150422_141835958Le Viking, fier ambassadeur de la ville d’Oakland à Rome: notez la casquette de l’équipe de baseball A’s et le sac à course (très tendance) Oaklandish…

Le forum romain est un immense parc archéologique aussi très intéressant à voir, tout juste à côté du Colisée et de la colline Palatine:IMG_20150421_151149748_HDR

IMG_20150421_142430085_HDR

IMG_20150421_151336936

 

Bon, il n’y a pas que des vieilles pierres à Rome, le moderne côtoie l’ancien. La preuve: l’une des choses les plus énervantes, c’était de se faire proposer à tous les deux mètres un bras télescopique pour téléphone:

IMG_1464

Pour avoir l’air de ça:IMG_1477

La suite de nos aventure romaines: à lire très bientôt!

 

 

Petite escapade livresque à Londres

Je suis allée à Londres pour le Salon du livre, qui avait lieu du 14 au 16 avril. Je n’avais jamais assisté à un salon aussi gigantesque. Si je vous mentionne 25 000 visiteurs et des milliers de mètres carrés pour mettre tout ce monde, vous comprendrez que la première journée, je me suis sentie… petite!

Mais Londres est toujours Londres, où je me sens comme à Montréal, ou presque, le sens de la circulation excepté! La première fois que j’y ai mis les pieds, je me suis rendue compte que les Québécois, qui ont été sous régime britannique plus longtemps que sous le régime français, ont plus d’atomes crochus avec les Britanniques qu’ils ne le pensent. Il y a des coins de Londres qui ressemblent aux maison de la rue Sherbrooke et du carré Saint-Louis à Montréal, et que dire du petit-déjeuner anglais (deux oeufs, bacon, saucisses, tomate. toasts et café) servi toute la journée? Et des gens qui prennent une bière sur le trottoir, devant les pubs? Ici, en Californie, il y a des « enclos à bière », des périmètres qui encadrent la consommation d’alcool dans des événements ou des lieux publics; pas question de se balader avec un verre d’alcool n’importe où. J’aime bien la décontraction britannique moi!

Je vous recommande le quartier où je suis demeurée, dans les environs du parc Kensington Gardens et des stations de métro Bayswater et Queensway. C’est une endroit avec de nombreux commerces et restaurants pas chers, bourré de monde, très sécuritaire, à environ une vingtaine de minutes du centre-ville en bus ou en métro. Il faut environ 20 minutes de marche pour se rendre à Notting Hill. Par contre, évitez de prendre un hôtel/appartement Hyde Park Suites ou tout établissement sur la rue Inverness Place Terrace, sauf si vous êtes insomniaque ou sourd; sinon, vous ne serez pas très reposé….

Il y avait de nombreux restaurants « ethniques » près de mon appartement, dont le premier restaurant chinois halal (halal veut dire « qui respecte les rites musulmans ») que j’aie  vue de ma vie:

IMG_1416

« Maman, je passe à la télé! »

Je vous le répète, Londres est une ville sécuritaire, comme Montréal. Ce qui est différent d’avec la ville du maire Coderre, c’est qu’il y a des caméras de sécurité partout. Il y a des affiches « caméras de sécurité en fonction » sur presque tous les immeubles commerciaux ou gouvernementaux, dans le métro, sur la rue, etc. J’ai été surprise de voir que je pouvais regarder la « télé » dans l’autobus à deux étages: il y avait un moniteur par étage qui diffusait les images du bus en direct, il y avait plusieurs caméras pour filmer tout le bus sous divers angles. C’est un excellent moyen de réduire le vandalisme et le harcèlement qui ne coûte pas cher.

Les musées

La plupart des musées de Londres sont gratuits, ce qui apaise le portefeuille malmené par le taux de change et le prix de l’hébergement hôtelier. J’ai passé toute une journée au musée Victoria et Albert, musée d’arts décoratifs. « Arts décoratifs » pour moi voulait dire « vieux fauteuils rembourrés à pieds de mouton »; mais ce musée vaut le détour! Meubles, vêtements, sculptures, fer forgé (!), photographie, céramique, il y a de tout pour tous les goûts dans cet endroit.

Le musée comporte une belle cour intérieure:

IMG_1425

 

Voici une sculpture en céramique:IMG_1423 IMG_1424Joli, hein? L’entrée du musée est ornée d’une gigantesque sculpture de verre soufflé de Dale ChihulyIMG_1434Le prochain billet traitera de Rome. À bientôt!