Lexique gastronomique californien: kalette

Le tout dernier-né de la famille des choux était désigné sous le nom de « kalette » dans le San Francisco Chronicle de dimanche. Il s’agit d’un légume hybride, issu d’un croisement entre le chou de Bruxelles et le chou vert frisé (kale en anglais); on trouve aussi les noms Brusselkale ou flower sprout.

On peut voir une photo ici.

La semaine dernière, un cabinet me demandait si je pouvais traduire flower sprout pour un emballage tout en essayant de garder le jeu de mot. Le cabinet a refusé ma proposition de tarif; je leur ai expliqué qu’il s’agissait d’une adaptation publicitaire et que je ne pouvais facturer au mot comme s’il s’agissait d’un texte long.

Alors, si vous voyez un emballage à l’épicerie avec un nom de type « fleur de chou », « fleur de Bruxelles » ou quelque chose d’aussi ridicule, vous comprendrez que l’entreprise a voulu faire des économies de bout de chandelles.

On peut lire plus de détail sur ce nouveau légumes ici. Comment appeler dignement ce nouveau légume? J’ai trouvé choux de Bruxelles frisé, mais c’est un peu long! Qu’en pense l’Office québécois de la langue française?

 

Lexique gastronomique californien: choux de Bruxelles

Les Californiens ne raffolent pas que du chou vert frisé, ils raffolent aussi des choux de Bruxelles, ou plutôt, des choux de Bruxelles braisés au bacon et au parmesan. Je pense qu’en trois ans j’ai davantage mangé de choux de Bruxelles que durant le reste de mon existence! Même si je suis issue d’une famille d’agriculteurs du côté paternel, et d’une famille rurale du côté maternel, j’ai peu de souvenirs d’avoir mangé ce légume dans ma jeunesse, je ne suis pas traumatisée par ces choux comme bien des gens. Les années de l’après-guerre (la Seconde guerre mondiale) ont été trop « tendres » envers les légumes. Pensez à tous ces légumes trop cuits qu’ont cuisinés vos grand-mères: je pense que la réputation des choux de Bruxelles a souffert de cette époque!

Oui, elle est terminée l’époque de ces choux archi-cuits, assassinés, rendus presque gris à force d’être trop morts dans l’eau bouillante! Place aux choux braisés dans un poêlon de fonte, caramélisés dans le gras de bacon et gratinés de parmesan. Tel est notre « alibi santé » du Viking et moi lorsque nous en voyons sur les menus. (J’en cuisine aussi, mais sans bacon!)

À Oakland, les meilleurs choux se trouvent à la pizzéria Forge et au restaurant Desco (ex-aequo). Mention honorable à la pizzéria The Star (où on va le plus souvent pour cause de proximité et de facilité).

Si vous voulez tout savoir et être à la page, la nouvelle tendance californienne est …. le cresson, qui a détrôné le chou vert frisé comme « super aliment » redécouvert-par-les-gens-à-la-mode.