Sentiments partagés

Hier, Hillary Clinton est devenue la candidate pressentie du parti démocrate des États-Unis pour la prochaine élection présidentielle en novembre. En tant que femme et en tant que sociale-démocrate, cette nouvelle me réjouit.

Dans le journal ce matin, je lis qu’un homme de Lodi en Californie qui a été trouvé coupable d’avoir tenté de se rendre en Syrie pour exercer des activités terroristes au sein de Daesh (je ne vais pas qualifier d’état un territoire sous domination de psychopathes qui se disent musulmans) a écopé d’une peine de 12 ans de prison. Il avait été arrêté dans l’état de Washington en mars 2014.

Vous avez sûrement lu vous aussi qu’un athlète de l’Université de Stanford (université privée à environ 90 minutes d’ici), reconnu coupable de viol sur une étudiante alors qu’elle était inconsciente, a écopé d’une peine de 6 mois de prison. Et que son papa a publié une lettre disant que son fiston n’aura plus la même vie qu’il voulait et qu’il a payé un fort prix pour « 20 minutes d’action ».

Vingt minutes d’action! Laissez-moi hurler à ce crétin et à ce crétin de juge toutes les injures que je connaisse!

Et surtout, laissez-moi vous dire que l’égalité entre les sexes, ce n’est pas une chose du passé, c’est encore et toujours un objectif à atteindre, mesdames et (vous aussi) messieurs. Hillary et nous toutes avons encore du chemin à faire.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized par Jackie. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Jackie

Jackie Waterman est tombée dans la soupe à l'alphabet à l'age de 6 ans. D'abord journaliste, puis désormais traductrice de l'anglais vers le français, elle quitte le Québec pour s'installer à San Francisco en 2013. Ce pseudonyme est un discret hommage à l'antihéros Jack Waterman du roman Volkswagen Blues du romancier québécois Jacques Poulin.

Une réflexion au sujet de « Sentiments partagés »

  1. Mes chastes oreilles n’osent imaginer ce que tu as dû hurler en lisant la lettre de ce pauvre père éploré pour son bon fiston à qui la justice à gâché l’avenir !
    (en vrai, j’aurais aimé être là… Vu que c’est vraiment rare de t’entendre lâcher un juron !)
    J’ai moi-même également lâché quelques beaux noms d’oiseaux en lisant cette histoire 🙁

Laisser un commentaire